headerbild_unterseite_02.jpg
 

Le tournant énergétique s’embourbe

Le 10 février 2019, le peuple bernois a rejeté une nouvelle loi sur l'énergie. Une décision qui fait office de signal concernant la mise en œuvre de ce qu'il est convenu d'appeler le Modèle de prescriptions énergétiques des cantons MoPEC.

 

Les propriétaires bernois pourront continuer à l'avenir à choisir librement leur système de chauffage : En effet, le 10 février 2019, la population bernoise a rejeté un projet de loi à 50,6% qui aurait entraîné des contraintes de rénovation et une quasi-interdiction des installations de chauffage au mazout.

 

 

Quiconque veut remplacer son chauffage au mazout, sera encore en mesure de le faire. Grâce à la combinaison d'énergies renouvelables et d'une chaudière plus récente, les clients du chauffage à mazout peuvent apporter une contribution significative à la protection du climat, volontairement et sans contrainte légale.

 

La stratégie énergétique devient un tigre de papier

 

Après l'échec de la loi sur l'énergie de Soleure en juin 2018, un grand canton rejette pour la première fois les prescriptions énergétiques des cantons MoPEC.

 

Cette décision devrait faire réagir dans les cantons, en particulier là où des lois similaires sur l'énergie sont en cours d'élaboration. Pour que de telles lois puissent être majoritairement acceptées, la liberté de propriété des propriétaires de systèmes de chauffage doit être respectée à tout prix. En outre, il faut absolument renoncer aux interdictions de toute sorte en matière de technologie.

 

Une autre leçon remarquable du référendum de Berne est que la population suisse a approuvé la stratégie énergétique 2050 en 2017, mais qu'elle rejette majoritairement aujourd'hui les interdictions et les contraintes qui y sont associées. Des solutions plus flexibles et l'innovation dans la politique énergétique sont donc nécessaires. La stratégie énergétique 2050 ne crée pas le bon cadre pour cela et est donc vouée à l'échec.





Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok