headerbild_unterseite_06.jpg
 

Consommation d’énergie : le pétrole couvre encore la moitié de la demande en Suisse

Zurich, le 22 juin 2017 - Le pétrole reste l’agent énergétique le plus important et couvre la moitié de la consommation finale d’énergie en Suisse, comme en témoignent les chiffres publiés aujourd’hui par l’Office fédéral de l’énergie. Les Suisses ont consommé en 2016 10,56 millions de tonnes de produits pétroliers pour leur chauffage ainsi que dans le trafic et l’industrie.

 

« La branche pétrolière livre à peu près le double de l’énergie fournie par le secteur électrique », commente Roland Bilang, directeur de l’Union Pétrolière. « Le pétrole restera à moyen terme l’agent énergétique le plus important. »

 

Plus de produits pétroliers consommés

 

L’augmentation des degrés-jours de chauffage par rapport à l’année précédente a conduit à une hausse de la consommation finale de produits pétroliers de 1,4% à 10,56 millions de tonnes en 2016. De cette quantité de produits pétroliers, 94% ont servi à des fins énergétiques et 6% à des fins non énergétiques. Par rapport à l’année précédente, on a consommé moins d’essence (–3,1%) mais plus de diesel (+1,1%) et de kérosène (+4,7%). En raison de facteurs saisonniers, la consommation finale de mazout a augmenté de 2,4%.

 

La récente étude de la Confédération « Microrecensement mobilité et transports » montre que la voiture reste le moyen de transport le plus important. Les carburants fossiles sont essentiels pour le fonctionnement de la mobilité. La consommation de carburants est par conséquent plus importante que celle de combustibles.

 

La consommation de produits pétroliers se divise comme suit :

 

• carburants : 64%,

• combustibles : 30%,

• autres produits pétroliers : 6%.

 

Moins de CO2 grâce au progrès technologique

 

« Le progrès technologique génère une réduction de la consommation et des rejets de CO2 en Suisse. Les véhicules et chauffages à mazout deviennent toujours plus efficients ce qui se répercute positivement sur le climat », remarque Roland Bilang. Bien que les kilomètres parcourus en voiture augmentent en Suisse, les émissions de CO2 du trafic sont en diminution.

 

Endenergieverbrauch 2016

 

Endverbrauch Erdoelprodukte

 

Erdoelbilanz F

 

Contact/renseignements : David Suchet, responsable communication, Union Pétrolière, +41 44 218 50 14





Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok