headerbild_unterseite_04.jpg
 

Du pétrole dans les rouages du tournant énergétique

Juvent September 2010 11 @BKWLes éoliennes produisent du courant renouvelable. Pour fonctionner, ces installations comptent sur les produits pétroliers.

 

En acceptant la stratégie énergétique 2050, la Confédération a favorisé le développement des énergies renouvelables. Selon l’Office fédéral de l’énergie, «quelque 600 gigawatts-heure de courant pourraient être produits annuellement d’ici 2020. Et ce chiffre devrait passer à 4000 gigawatts-heure d’ici à 2050.» Cela représente deux fois la production de la Grande-Dixence (le plus haut barrage-poids du monde). L’avenir dira si cette évolution se concrétisera vraiment. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que les éoliennes ne fonctionnent pas sans lubrifiants. 

 

«Les produits pétroliers sont les garants d’un fonctionnement irréprochable des éoliennes.»


Le plus grand parc éolien de Suisse se trouve dans le Jura bernois. Il totalise 16 turbines, dont les 4 plus grandes, des Vestas V112, délivrent une puissance de 3 mégawatts. Une pdfanalyse du fabricant indique que chacune de ces éoliennes consomme 1,27 tonne de lubrifiants au cours de son cycle de vie, à quoi s’ajoutent 13 tonnes de lubrifiant pour le transformateur. Cette analyse part du principe que ces éoliennes seraient exploitées pendant 20 ans.

 

Les produits pétroliers sont les garants d’un fonctionnement irréprochable de ces installations. Sans lubrification, la rotation des éoliennes ne peut pas être assurée de manière fiable. Les lubrifiants contribuent en outre à leur bon rendement. 

 

Après avoir servi, les lubrifiants usagés doivent être éliminés dans les règles de l’art. En Suisse, tous les déchets qui ne sont pas rejetés avec les eaux usées ou les ordures ménagères sont considérés comme des déchets spéciaux. Cela fait l’objet de trois lois et concerne notamment les huiles de vidange.

 

SKF (Schweiz) AG

Les huiles minérales garantissent un fonctionnement impeccable

 

Les éoliennes consomment essentiellement des lubrifiants issus du pétrole. Ceux-ci sont utilisés pour le rotor, la transmission, la génératrice, le mât, les treuils et les moteurs électriques. Ils en assurent la rotation, la résistance à l’usure et la résistance à la corrosion.

 

Selon l’association faîtière de l’énergie éolienne suisse, «il faut près de 650 éoliennes d’une puissance de 2,3 mégawatts pour remplacer la production électrique d’une centrale nucléaire de la taille de Mühleberg».

 

La planification des éoliennes se heurte jusqu’ici à des résistances locales. Si les pronostics de la stratégie énergétique se réalisent, la consommation de lubrifiants sera appelée à augmenter en raison de la mise en service de nouvelles installations. Cette croissance ne devrait toutefois influer sur les ventes actuelles de lubrifiants en Suisse que d’un pourcentage à un chiffre. Car aujourd’hui déjà, chaque usine, chaque atelier et chaque exploitation agricole consomme déjà des quantités considérables de lubrifiants.

 

 

 

Images:

 

@BKW: photo

 

@SKF (Schweiz) AG: graphique





Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok